Redonner du sourire aux enfants malades et hospitalisés dans les hôpitaux est l’objectif qui a amené les membres de l’Association International des Canadiens d’Afrique (AICA) à être aux côtés du personnel du Centre Hospitalier Régional de Tsévié (CHR) le dimanche 18 juin dernier.

C’était l’occasion pour eux de faire dons de vivres et non vivres aux enfants qui peinent toujours sur les lits d’hôpital.

Conduite par Fangbemi Alexandra représentante de ladite association au Togo, cette action humanitaire intitulée ” Un sourire un enfant ” se situe dans le cadre de la journée internationale de l’enfant africain célébrée chaque 16 juin. Pour leur première sortie sur le terrain, les membres de l’AICA ont réellement donné du sourire à ces enfants, ceci à travers des moments qu’ils ont eu à partager avec eux. C’était une ambiance festive qui a régné ce jour là entre eux et les enfants, ainsi que l’ensemble du personnel soignant. Très affectées par ce geste, les mamans de ces enfants n’ont pas manqué d’adresser leur sincère remerciement aux membres de ladite association pour ce sacrifice qu’ils ont eu à faire à leur égard. Cette action représente pour eux un signe d’espoir, de réconfort et de soulagement. C’est pourquoi, elles ont imploré le Dieu tout Puissant à leur accorder une bonne santé, de la force et surtout du courage afin de toujours continuer dans ce sens. Pour cette démarche qui a su donner de la joie aux enfants de l’hôpital, M. Gossou Kokou, directeur

adjoint et chargé du personnel au CHR-Tsévié, s’est réjoui de cette action portée à l’endroit de ces enfants hospitalisés qui tout le temps ne font que souffrir dans leur chair. C’est le lieu pour lui de lancer un autre appel aux autres bonnes volontés à emboîter le pas à l’AICA car, l’enfant selon lui,

est un don de Dieu et mérite d’être assisté. A cette première sortie, Fangbemi Alexandra a estimé que c’est une immense joie pour elle et pour tous les autres membres de partager ce petit instant de bonheur avec les patients et surtout avec les enfants du CHR-Tsévié, mais aussi avec le personnel soignant qui est très engagé dans la noble cause qu’est l’assistance médicale.

Elle a promis d’être toujours à leur côté pour la simple raison qu’ils ont le droit d’être heureux. Signalons que pour les jours à venir, les membres de l’AICA ont promis multiplier cette action sur le territoire national. A noter également que dans le cadre de leur action, ils prévoient d’inaugurer la maison du CANADA Togo qui se trouve au niveau de l’aéroport Gnassingbe Eyadema, aussi d’organiser des soirées caritatives pour le bonheur des couches défavorisées. Toujours dans cette même logique, l’association compte faire une représentation universelle dans les autres pays francophones de l’Afrique et mener des plaidoyers pour la création d’un centre d’accueil pour la prise en charge des mères adolescentes et enfin de mettre sur place des programmes d’échanges universitaires.